Coup de cœur pour le Cèdre du Liban

Coup-de-caeur-pour-le-Cedre-du-Liban_zoom_colorbox

Avril 2014

Vendredi 21 mars, à l’occasion de la Journée internationale des forêts, le jury du concours régional de l’Arbre de l’année organisé par l’Agence des espaces verts (AEV) de la Région Ile-de-France a élu l’arbre francilien 2014 où près de 50 arbres étaient en lice pour le titre d’Arbre de la région Île-de-France.

Après un choix difficile, le Cèdre du Liban, inscrit par Henri Houmaire, Roisséen, situé à la sortie de l’aéroport Roissy Charles-de-Gaulle, se voit décerner le prix « Coup de cœur ». En effet, le jury, spécialement composé pour pouvoir appréhender toutes les caractéristiques des arbres qu’elles soient botaniques, esthétiques et historiques, a été séduit par la beauté de cet arbre mais également par son histoire.

Le Cèdre du Liban (Cedrus libani), présent depuis 250 ans sur le territoire de Roissy-en-France est situé dans l’ancien parc du château de Roissy, qui fut redessiné par le comte de Caraman, Victor-Maurice de Riquet. Ce dernier, qui hérita en 1760 de la seigneurie de Roissy, décida de redessiner le parc du Château en le transformant en un jardin à l’anglaise. Jardin qui séduit la Reine Marie-Antoinette qui chargea le comte de dessiner et de diriger les travaux du jardin du Petit Trianon à Versailles. Les plans du comte sont toujours visibles au musée de Versailles et ont été reproduits en partie dans la « Chronologie historique 1700-1800 », écrit par Henri Houmaire et consultable à la médiathèque.

Source : Roissy-en-France.fr