Le Liban : un marché plein d’opportunités pour lancer sa franchise ?

Global business2014-05-15 20:35:00

Si vous cherchez de nouvelles destinations pour vous développer, ou souhaitez lancer un concept en franchise dans un pays étranger, vous pourriez trouver avec le Liban une excellente opportunité.

La franchise se porte bien au Liban (3,2 milliards de dollars de chiffre d’affaires généré par les franchises au Liban en 2010) et le potentiel de développement y est fort (+10% depuis 5 ans). Pesant aujourd’hui 4% du PIB, et générant 100.000 emplois, la franchise joue « un rôle important en terme d’investissement et de développement, et stimule la consommation et le cycle économique du pays » confie Charles Arbid, président de la Lebanese Franchise Association, organisme indépendant qui œuvre pour développer ce mode de commerce au Liban.

La France entretient des relations fortes avec le pays, et des passerelles existent pour se lancer sur ce marché, véritable plateforme d’affaires régionale, tremplin majeur vers les zones du Proche, Moyen-Orient et de l’Afrique subsaharienne.

Découvrez pourquoi le Liban peut vous séduire pour votre projet de création ou de développement de franchise.

L’offre Française : un atout pour s’installer au Liban ?

Au Liban, pays occupé au travers des siècles par diverses civilisations, la langue officielle est l’arabe. Oui, mais le Français aussi est bien représenté. Bien qu’aucune statistique fiable ne soit disponible au sujet de la population francophone, on estime que près de 45% de la population parle le Français, et que plus de 25% des Libanais sont bilingues, arabe et français (chiffres de la Commission des affaires culturelles du gouvernement français). Le Français est enseigné de manière importante, et les jeunes générations sont ainsi sensibilisées à cette ouverture vers la culture Française.

UBIFRANCE confirme cette tendance et présente le Liban comme un pays plein d’opportunités. « Les consommateurs libanais attachent une grande importance au prestige de la marque, une tendance de plus en plus marquée chez les jeunes générations. Les marques françaises jouissent d’une très bonne renommée au Liban : il existe ainsi des opportunités à saisir pour les marques françaises de grand renom ». Le luxe, et c’est tout ? Très développé dans le domaine des services, le Liban est en revanche plus en retrait dans d’autres secteurs. Il n’y a pas que le luxe qui a besoin de la franchise ! Alimentation, grande-distribution, mode, hôtellerie… les secteurs traditionnels, qui font la richesse de la franchise, sont à envisager au Liban.

Franchise : les secteurs en croissance au Liban

Quels sont les secteurs qui connaissent la plus forte croissance, et ceux qui vont, demain, voir un engouement très marqué ? Difficile de définir des conclusions précises sur un marché en évolution permanente. Il est tout de même clair que le secteur de la restauration (22 % des franchiseurs en 2008), ou celui des services (13 % des franchiseurs) sont déjà bien occupés. Il reste par contre encore de la place dans le secteur agricole, dans les produits bio, dans la santé, le bien-être ou les cosmétiques. Qu’il s’agisse des produits bio, dont la grande distribution se fait de plus en plus le relais, ou des cosmétiques, qui ne cessent de se développer, « le savoir-faire français est très bien perçu » assure UBIFRANCE sur le blog export. Selon les chiffres communiqués par la Lebanese Franchise Association en avril 2014, on compte actuellement 1100 concepts de franchise et 5500 points de vente au Liban. Un marché important pour ce pays dont la taille est proche de celle du département de la Gironde (10 400 km²). Certes, mais le Liban ne doit pas se résumer à sa seule superficie, et constitue une porte d’entrée vers l’Orient.

Le Liban, un tremplin vers l’Orient

Vous cherchez à vous développer vers un pays, qui puisse servir de base pour une expansion plus grande ? Le Liban est parfait. « Le pays du cèdre demeure la porte d’entrée des marques européennes et en particulier françaises sur tout le Moyen-Orient » explique Charles Arbid sur le site Chef d’Entreprise. De leurs côtés, des investisseurs libanais et arabes aussi recherchent des développements avec des enseignes de renommée, présentes à l’international. « Le Liban peut constituer un test du concept de la société puis un tremplin pour le développement de la franchise sur d’autres marchés de la région plus importants » confirme UBIFRANCE. Atteindre rapidement, et avec un risque réduit, des pays comme le Koweït ou l’Egypte, c’est possible en choisissant le Liban comme porte d’entrée. Les réseaux que les entrepreneurs Libanais ont su construire vers ces pays, et plus généralement les zones du Proche, Moyen-Orient et de l’Afrique subsaharienne, sont des atouts.

Un pays en mutation, ouvert, et dans lequel la franchise se développe fortement. Que rêver de mieux pour se lancer à l’international ?

Source : Toute la Franchise

One thought on “Le Liban : un marché plein d’opportunités pour lancer sa franchise ?

  1. Merci pour cet article très intéressant. L’actualité fait que l’on a tendance à négliger le Moyen-Orient au niveau business, alors que de nombreux pays tels que le Liban recèlent des opportunités.

Comments are closed.