A Filetta & Fadia Tomb El-Hage

Non classé

Corse / Liban – Dialogue entre orient et occident

dimanche 2 février à 17h

à l’Alhambra : 26 rue Yves Toudic, 75010 Paris

« A Filetta, c’est un groupe polyphonique qui chante d’une seule voix, quant à Fadia, seule, elle chante comme tout un chœur. Lorsqu’on les écoute ensemble, on a l’impression d’entendre la planète tout entière ». Sidi Larbi Cherkaoui

D’un côté la voix captivante et feutrée de Fadia Tomb El-Hage, de l’autre celle des membres du chœur A Filetta.

Le chant a cappella y apparaît dans toute sa pureté. Chants profanes ou sacrés, interprétés en corse, en arabe ou en syriaque, ils font se rejoindre deux univers et deux traditions musicales dont l’osmose résulte d’une grande écoute et d’une parfaite complémentarité entre les interprètes.

Si chacun d’entre eux garde sa spécificité, ces conversations ouvrent des espaces imaginaires qui doucement se dessinent à travers les mélismes des voix et la fusion des timbres. De cette rencontre naissent une symbiose unique, une polyphonie limpide, une harmonie intemporelle et poétique rassemblant dans un même élan répertoires corse et oriental.

Commande du Festival d’Ile-de-France, édition 2013.

« Puz/zle » Co-production : Festival d’Avignon, De Singel International Arts Campus – Anvers, Sadler’s Wells – Londres, Opéra de Lille, Theaterfestival Boulevard – ‘s Hertogenbosch, Les Théâtres de la Ville de Luxembourg, La Filature Scène nationale – Mulhouse, Festspielhaus – Sankt-Pölten, Fondazione Musica per Roma, Düsseldorf festival! Eastman est en résidence au deSingel International Arts Campus-Anvers et reçoit le soutien des Autorités flamandes et de la Fondation BNP Paribas.

tomb