Saint Patrick’s day!

Pour ceux qui auraient oublié, c’est la Saint Patrick aujourd’hui ! Pour commémorer dûment la Saint Patrick, voici quelques liens de bonnes adresses à Paris :

Qu’est-ce que la Saint Patrick ?

Un peu d’histoire ne fait pas de mal… Vous ne serez pas déçu…

A 16 ans, Patrick, jeune gallois d’une famille chrétienne, est enlevé par des pirates et vendu comme esclave en Irlande. Il y passe six ans puis s’enfuit et retrouve ses parents. Après un séjour en France où il est consacré évêque, il se sent appelé à revenir dans cette Irlande de sa servitude pour l’évangéliser. Il y débarque en 432 et multiplie prédications et conversions dans une population dont, par force, il connaît bien les coutumes et la langue. Au Rock de Cashel, lors d’un sermon demeuré célèbre, il montra une feuille de trèfle : voilà la figure de la Sainte Trinité. Les figures de triades étaient familières à la religion celtique : le trèfle deviendra la symbole de l’Irlande. On pense que la plupart des druides devinrent moines, adoptant la religion chrétienne présentée avec tant de finesse et de conviction. Lorsque meurt Patrick, à Armagh, l’Irlande est chrétienne sans avoir compté un seul martyr et les monastères y sont très nombreux.

Saint Patrick prêchant devant les rois

Saint Patrick prêchant devant les rois.
(cathédrale de Carlow, vitrail de Franz Mayer)

« Saint Patrick fut le premier Primat d’Irlande. Mais il fut surtout celui qui sut mettre dans l’âme irlandaise une tradition religieuse si profonde que chaque chrétien en Irlande peut à juste titre se dire l’héritier de saint Patrick. C’était un Irlandais authentique, c’était un chrétien authentique: le peuple irlandais a su garder intact cet héritage à travers des siècles de défis, de souffrances et de bouleversements sociaux et politiques, devenant ainsi un exemple pour tous ceux qui croient que le Message du Christ développe et renforce les aspirations les plus profondes des peuples à la dignité, à l’union fraternelle et à la vérité. » (discours au Corps diplomatique – Jean-Paul II – 29 septembre 1979)

Source : Nominis

Saint Patrick est aussi le patron des ingénieurs. Le saviez-vous ?

Il fut également désigné deuxième patron du Nigeria le 11 avril 1961, le jour même où la Vierge Marie en était proclamée première patronne au titre de « Reine du Nigeria ».

La prière de Saint Patrick est destinée à protéger le fidèle lors d’un voyage. La prière de saint Patrick fait partie des hymnes de l’Église d’Irlande et de l’Église épiscopale des États-Unis. Elle est souvent chantée pendant la fête de la Saint-Patrick, le 17 mars, ou lors de la fête de la Sainte Trinité, à la fin du mois de mai. En voici une traduction en français :

Je me lève aujourd’hui
par une force puissante,
l’invocation de la Trinité,
la croyance en la Trinité,
la confession de l’unité
du Créateur du monde.
 
Je me lève aujourd’hui
par la force de la naissance du Christ et de Son Baptême,
la force de Sa Crucifixion et de Sa mise au tombeau,
la force de Sa Résurrection et de Son Ascension,
la force de Sa Venue au jour du Jugement.
 
Je me lève aujourd’hui
par la force des ordres des Chérubins,
dans l’obéissance des Anges,
dans le service des Archanges,
dans l’espoir de la Résurrection,
dans les prières des Patriarches,
dans les prédications des Prophètes,
dans les prédications des Apôtres,
dans les fidélités des Confesseurs,
dans l’innocence des Vierges saintes,
dans les actions des Hommes justes.
 
Je me lève aujourd’hui
par la force du Ciel,
lumière du Ciel,
lumière du Soleil,
éclat de la Lune,
splendeur du Feu,
vitesse de l’éclair,
rapidité du vent,
profondeur de la mer,
stabilité de la terre,
solidité de la pierre.
 
Je me lève aujourd’hui
par la force de Dieu pour me guider,
la puissance de Dieu pour me soutenir,
l’intelligence de Dieu pour me conduire,
l’œil de Dieu pour regarder devant moi,
l’oreille de Dieu pour m’entendre
la parole de Dieu pour parler pour moi,
la main de Dieu pour me garder,
le chemin de Dieu pour me précéder,
le bouclier de Dieu pour me protéger,
l’armée de Dieu pour me sauver
des filets des démons,
des séductions des vices,
des inclinations de la nature,
de tous les hommes qui me désirent du mal,
de loin et de près,
dans la solitude et dans une multitude.
 
J’appelle aujourd’hui toutes ces forces
entre moi et le mal,
contre toute force cruelle impitoyable
qui attaque mon corps et mon âme,
contre les incantations des faux prophètes,
contre les lois noires du paganisme,
contre les lois fausses des hérétiques,
contre la puissance de l’idolâtrie,
contre les charmes des sorciers,
contre toute science qui souille
le corps et l’âme de l’homme.
 
Que le Christ me protège aujourd’hui
contre le poison, contre le feu,
contre la noyade, contre la blessure,
pour qu’il me vienne une foule de récompenses,
le Christ avec moi,
le Christ devant moi,
le Christ derrière moi,
le Christ en moi,
le Christ au-dessus de moi,
le Christ au-dessous de moi,
le Christ à ma droite,
le Christ à ma gauche,
le Christ en largeur,
le Christ en longueur,
le Christ en hauteur,
le Christ dans le cœur
de tout homme qui pense à moi,
le Christ dans tout œil qui me voit,
le Christ dans toute oreille qui m’écoute.
 
Je me lève aujourd’hui
par une force puissante
l’invocation à la Trinité,
la croyance en la Trinité,
la confession de l’unité
du Créateur du monde.
 
Au Seigneur est le salut,
au Christ est le salut.
 
Que Ton salut, Seigneur, soit toujours avec nous.
 
Amen.
 
Source : Wikipedia

Un petit tour d’horizon des rues aux US avec cet article du Daily Mail.

Enfin, n’oubliez pas de souhaiter une bonne fête à toutes les personnes qui en porte le nom : Patrick, Patrice, Patricia 🙂

images