« La femme dans le printemps arabe », début février à Beyrouth

Non classé
De gauche à droite sur la tribune : Aurélien Lechevallier, Nadine Abou Zaki, Bahia Hariri, Waël Bou Faour et Mazen Hayek. Photo Dalati et Nohra

De gauche à droite sur la tribune : Aurélien Lechevallier, Nadine Abou Zaki, Bahia Hariri, Waël Bou Faour et Mazen Hayek.

Les organisateurs du cinquième Forum de la femme arabe, qui aura lieu les 1er et 2 février prochains à Beyrouth et sera placé sous le signe des « femmes dans le cadre du printemps arabe », ont tenu hier une conférence de presse à l’hôtel Bristol pour lancer l’événement. La tribune était formée du ministre des Affaires sociales Waël Bou Faour, de la présidente d’honneur du forum, la députée Bahia Hariri, du directeur de l’Institut français Aurélien Lechevallier, de la présidente exécutive du forum Nadine Abou Zaki, et du représentant du groupe médiatique MBC, Mazen Hayek.

Au cours de la conférence de presse, le ministre Abou Faour a affirmé que « la femme est un partenaire à part entière dans le printemps arabe et doit partager ses acquis ». Pour sa part, Mme Hariri a souligné qu’« il faut traiter avec le printemps arabe en proportion de ses ambitions et ses sacrifices ». Quant à M. Lechevallier, il a vu dans ce forum un événement annuel important qui soulève les problématiques relatives aux droits de la femme dans la société moderne.

Source : L’Orient Le Jour