Liban : explosion dans une boîte de nuit à Kaslik

Non classé
L'accident à "Senses" ne serait pas criminel. Joseph Eid/ - AFP

L'accident à "Senses" ne serait pas criminel.

 

Sécurité Une explosion a eu lieu samedi matin la boîte de nuit « Senses » à Kaslik, au Kesrouan, faisant des dégâts matériels. L’armée et les services de sécurité ont été dépêchés sur place et une enquête a été ouverte. L’accident n’a pas fait de victimes.

L’explosion de Kaslik s’inscrit-elle dans le cadre des attaques perpétrées récemment au Liban-Sud contre les magasins et les restaurants vendant de l’alcool ? Ou cette explosion dans une région chrétienne du Liban porte-t-elle un message différent ? Selon les médias, citant des sources sécuritaires, l’explosion aurait été provoquée par une fuite de gaz et ne serait pas criminelle.

 

Le 28 décembre, un attentat a visé un restaurant à Tyr. L’explosion avait été provoquée par une bombe de deux kg de TNT placée sur la balustrade du restaurant « Tyros ».

En novembre dernier, deux autres explosions avaient visé la boîte de nuit d’un hôtel et un magasin d’alcool à Tyr, l’une des rares villes du Liban-sud où la vente de spiritueux est tolérée.

Il y a plus de dix ans, des explosions similaires avaient visé des magasins vendant de l’alcool à Saïda, et depuis, rares sont ceux qui osent braver dans cette ville cette interdiction de facto.

Source : L’Orient Le Jour