L’hommage de Sélim Sayegh pour la commémoration de l’assassinat de Gebran Tuéni

Non classé

10/12/2011

Nous (L’Orient Le Jour) avons reçu de l’ancien ministre Sélim Sayegh l’hommage suivant à Gebran Tuéni à l’occasion de la sixième commémoration de l’assassinat du directeur d’an-Nahar et ancien député d’Achrafieh :

En me réveillant ce matin du 12 décembre 2005, la dernière des choses que je voulais apprendre était la nouvelle téléphonique m’annonçant la mort de Gebran Tuéni. La souffrance que j’avais ressentie à ce moment n’était que peu de chose. L’amertume qui transformait l’éclat en noirceur, le bonheur en abandon, n’était qu’un avant-goût du vide qui anéantit l’existence dans un souffle écœuré et sans âme…

Beyrouth pleure aujourd’hui son prince perdu et son printemps qui n’en finit pas d’éclore…

Il est mort, l’épée au poing, en donnant des instructions (avec son portable qui a survécu) à ses journalistes, véritables fantassins de la vérité, mobilisés sur tous les fronts à la recherche de la seule victoire qui vaille, celle de la liberté.

Cette mort-là était de trop !

Sélim SAYEGH

Source : L’OLJ