Raï examine avec Sleiman, à Amchit, le bilan des assises maronites

Non classé

06/06/2011

Le patriarche maronite, Mgr Béchara Raï, a rendu visite hier au président Michel Sleiman, à sa résidence de Amchit. L’entretien a été principalement axé sur les résultats des assises maronites élargies qui se sont tenues le 2 juin à Bkerké, à l’initiative et sous l’égide de Mgr Raï, en présence des quatre pôles maronites, le leader des Kataëb, le président Amine Gemayel, le chef du CPL, Michel Aoun, le chef du parti des Forces libanaises, Samir Geagea, et le chef des Marada et député de Zghorta, Sleimane Frangié. Une trentaine de députés maronites, représentant les différents blocs parlementaires chrétiens (du 14 et du 8 Mars), ont également participé à ces assises au cours desquelles deux grands dossiers ont été discutés : la vente des terrains appartenant aux chrétiens et la présence chrétienne au sein des administrations publiques.

Par ailleurs, le patriarche maronite a présidé hier à Bkerké une messe à l’occasion de la célébration de la 45e Journée mondiale des médias. Ont notamment participé à la cérémonie religieuse le nonce apostolique, le patriarche grec-catholique, Mgr Grégoire III Laham, ainsi que des représentants du patriarche syriaque-catholique et du patriarche arménien-catholique, l’évêque latin, Mgr Boulos Dahdah, plusieurs autres dignitaires religieux et de nombreux journalistes et responsables de médias.

Dans son homélie, le patriarche Raï a notamment appelé « le pouvoir politique à sortir le pays de la paralysie dans laquelle il se débat, en formant un gouvernement qui œuvre à préserver et consolider la dignité du citoyen au Liban ». « Nous invitons en outre les dirigeants à trouver les formules qui puissent permettre aux hautes autorités du pays d’adopter les décisions adéquates qui s’imposent lorsque les institutions constitutionnelles sont menacées de paralysie, comme c’est le cas aujourd’hui », a ajouté Mgr Raï.

Le patriarche Raï a d’autre part rendu hommage aux journalistes, mettant l’accent à cette occasion sur l’importance du rôle des médias au niveau du « rapprochement entre les personnes, les collectivités et les peuples ». « C’est grâce aux médias que le monde est qualifié dans ce cadre de grand village, a souligné Mgr Raï. Les médias s’emploient à transmettre les cultures et les civilisations en vue d’aboutir à un monde plus juste, fondé sur la paix et la solidarité. Les médias s’emploient aussi à forger une opinion publique saine et objective. »

En conclusion, Mgr Raï a indiqué que le pape Benoît XVI a adressé aux chrétiens à l’occasion de la Journée mondiale des médias un message axé sur le rôle croissant joué par les médias, notamment à l’ère du réseau Internet.

Source: L’Orient Le Jour