Placido Domingo, tête d’affiche du Festival de Zouk Mikaël 2011

Non classé

04/06/2011

Vue de la conférence présidée par Zalfa Boueiz.Conférence de presse Placido Domingo, Roomful of Blues et Fadel Chaker sont les trois têtes d’affiche de la septième édition du Festival international de Zouk Mikaël dont le programme a été rendu public hier.

«Le Festival international de Zouk Mikaël, qui vise à rassembler et réunir les Libanais mais aussi à les confronter à des cultures diverses, gagne en maturité et en spécificité», a déclaré la présidente du festival, Zalfa Boueiz, lors d’une conférence de presse tenue dans les locaux de la banque HSBC à Minet el-Hosn, en présence de Nada Sardouk, directrice générale du ministère du Tourisme, Nouhad Nawfal, président de la municipalité de Zouk, François Pascal de Maricourt, CEO de la banque partenaire de l’événement, et Michel Habis, représentant le ministre de la Culture Sélim Wardé.

«Arriver à 70 ans en chantant est un grand privilège», avait lancé il y a quelques mois Placido Domingo lors d’un hommage qui lui avait été rendu par une vingtaine de chanteurs du monde entier pour célébrer son anniversaire. Connu pour être le ténor de tous les superlatifs (plus de 130 rôles, une carrière de 50 ans, soit près de 3500 représentations, une pluie de récompenses), Domingo marquera la grande soirée d’ouverture du Festival de Zouk le dimanche 17 juillet. Il sera accompagné de la soprano Virginia Tola et de l’Orchestre philharmonique libanais sous la baguette du maestro Eugene Kohn. Après Beiteddine (1999) et Baalbeck (2004), le ténor espagnol fera une escale qui promet d’être mémorable à Zouk avant de s’envoler vers Londres ou il est attendu à l’O2 Arena pour un concert devant un public de 20 000 personnes. Puis, direction le Metropolitan Opera de New York pour présenter Roméo et Juliette avec la troupe du Ballet de Los Angeles.

Deuxième soirée du festival, mercredi 20 juillet, place aux notes bleues avec Roomful of Blues, le band de jumping blues par excellence, selon les experts du genre. L’orchestre américain, né en 1967 à Rhode Island, mélange swing, rock and roll, jump, blues et soul. Il possède cinq Grammy Award Nominations et de nombreus es autres distinctions, dont sept Blues Music Awards (avec une victoire comme meilleur blues band de l’année en 2005.

Troisième et dernière soirée du festival, le jeudi 21 juillet, c’est le chanteur libanais Fadel Chaker, surnommé le «roi du romantisme», qui interprétera ses plus belles chansons.

Source: L’Orient Le Jour