Raï : C’est par les sacrifices et non par le commerce et les postes que l’on édifie les patries

Non classé

09/05/2011

La radio la Voix de la Charité (relevant de l’Église libanaise) a organisé samedi une cérémonie pour la sixième commémoration de l’attentat terroriste qui avait sérieusement endommagé ses locaux à Jounieh. Cette cérémonie a fourni l’occasion aux responsables de la radio de rendre hommage au cardinal Nasrallah Sfeir et au patriarche maronite, Mgr Béchara Raï.

Dans une allocution de circonstance, le patriarche Raï a évoqué la conjoncture présente sur la scène locale, soulignant notamment sur ce plan que « les patries ne sauraient être édifiées par le commerce, l’argent et les postes, mais par ceux qui savent se sacrifier pour sauver le pays ». « Nous espérons pouvoir continuer à miser sur ceux qui ont foi dans le Liban, le Liban d’abord », a ajouté le patriarche maronite.

Par ailleurs, Mgr Raï a présidé une messe solennelle à la basilique Notre-Dame du Liban, à Harissa, à l’occasion du début du mois de Marie. De nombreuses personnalités politiques et religieuses étaient présentes à la cérémonie. Dans son homélie, le patriarche maronite a vivement déploré l’impasse dans laquelle se trouvent les tractations en vue de la formation du nouveau gouvernement. Il a souligné dans ce cadre que cette impasse a pour conséquences « la paralysie des institutions constitutionnelles, le torpillage des administrations publiques et le maintien du Liban dans une situation de crise économique et sociale ».

Source: L’Orient Le Jour