Raï : Les liens avec Jbeil resteront solides

Non classé

01/04/2011

« Les liens avec Jbeil resteront solides », a affirmé hier le nouveau patriarche maronite, Béchara Raï, qui était, vingt ans durant, en charge de ce diocèse avant son élection.

Le patriarche Raï a assuré que les liens privilégiés développés avec la région de Jbeil ne s’effaceront pas.

« Je visiterai la région de Jbeil bientôt , a dit le patriarche, et nous y tiendrons une réunion de travail. »

Le chef de l’Église maronite s’exprimait devant une délégation de la fédération des municipalités de Jbeil, conduite par Fadi Martinos.

Il a souligné le « besoin de planification et de coopération » en vue du développement de la région, en particulier de ses régions moyennes et de son « jurd », dont les routes étroites ne sont plus adaptées au flux de la circulation d’aujourd’hui.

Il n’a pas manqué par ailleurs de rendre hommage aux « grands » de la région, ajoutant aux noms du bienheureux Estephan Nehmé, natif de Lehfed, ceux du chef de l’État et du supérieur actuel de l’ordre libanais maronite, Tannous Nehmé.

Plus tôt dans la journée, le patriarche Raï avait reçu le mufti de Jbeil, Ghassan Lakkiss, à la tête d’une délégation d’ulémas.

Le mufti de Jbeil, qui n’est pas un inconnu pour le nouveau patriarche, a rendu hommage à ses qualités « de père, de frère et d’ami », ainsi qu’à « son courage et à son objectivité dans la proclamation du droit, loin de tout grégarisme personnel, familial ou social ».

« Les liens avec Jbeil resteront solides, a répondu Mgr Raï, pour le bien de la région et des liens de vie fraternel entre chrétiens et musulmans. »

Le nouveau patriarche a également reçu hier l’imam de la mosquée de Laklouk (Jbeil), à la tête d’une délégation, ainsi qu’une délégation du Chouf conduite par cheikh Nazem Abou Khouzam.

Sur un autre plan, le patriarche Raï a reçu les deux ambassadeurs de Suisse et des Émirats arabes unis, une délégation d’hommes d’affaires libanais de Dubaï, ainsi qu’une délégation de la grande famille kesrouanaise des Khazen conduite par les ambassadeurs Walid et Amine el-Khazen. La délégation a invité le patriarche a célébrer la messe dans le couvent Notre-Dame de l’Annonciation, à Zouk Mikaël.

Source: L’Orient Le Jour