Lourdes: la grotte de la Vierge prend l’eau et sera bientôt consolidée

Non classé

(AFP) – Il y a 2 heures

TOULOUSE — Des chutes de pierres ont été observées à la grotte de Lourdes, qui voit défiler chaque année des millions de pèlerins, et des travaux de consolidation de la paroi, qui risque de s’effondrer en raison d’infiltrations d’eau, vont être réalisés en janvier, selon les Sanctuaires.

Une inspection réalisée par le Bureau d’étude IMS RN de Saint-Gaudens (Haute-Garonne) a montré qu’à l’extérieur de la grotte des apparitions de la Vierge à Bernadette Soubirous en 1858, des blocs de plusieurs tonnes – 15 tonnes pour certains – devront être fixés à la paroi, au moyen de tiges filetées.

D’autres seront grillagés, empêchant la chute de pierres, et des zones fragiles seront consolidées avec du béton projeté.

Le rocher dans lequel se trouve la grotte de Massabielle, haute d’environ 7 mètres et profonde de 9,5 m, est orienté au nord nord-ouest. Il est donc soumis à un fort taux d’humidité, qui favorise le développement de failles horizontales dans lesquelles l’eau se dépose, et fait éclater la roche sous l’effet du gel, a expliqué à l’AFP Benjamin Foussier, du service de communication des Sanctuaires.

Les travaux, dont le budget s’élévera à 60.000 euros, porteront sur la partie qui surplombe la statue de la Vierge, a-t-il précisé. Ils interdiront la tenue de la messe quotidienne, mais les pèlerins pourront se rendre à la grotte « tout à fait normalement » à partir de 15H00.

Au moment de la saison des pèlerinages, du printemps à l’automne, jusqu’à 6 messes par jour sont célébrées devant la grotte, ainsi que deux cérémonies du Chapelet, et des milliers de pèlerins vont se prosterner aux pieds de la statue de la Vierge, un monument de près de 2 mètres de haut.

L’aspect général du rocher de Massabielle ne devrait être modifié que temporairement, a rassuré M. Foussier, en attendant que la végétation ne cache les zones consolidées.

Source: AFP