Gemayel pour un dialogue interlibanais constructif

Non classé

26/11/2010

Le président du Parlement, Nabih Berry, a reçu hier l’ancien président de la République, Amine Gemayel. La rencontre a porté sur les développements politiques. « Nous avons discuté de tous les dossiers, a précisé M. Gemayel à l’issue de la réunion. Nous savons combien les choses sont compliquées dernièrement. » Il a indiqué qu’un aspect de la crise est interne et insisté sur la nécessité « de redoubler d’efforts pour nouer un dialogue constructif entre les parties locales ». « L’objectif est de parvenir à des dénominateurs communs qui seraient le point de départ d’une détente », a-t-il souligné. Amine Gemayel a mis l’accent sur l’importance du dialogue interne. « La cause est la nôtre », a-t-il dit à ce propos. L’ancien président a également salué les initiatives des pays amis pour aider les Libanais à trouver un terrain d’entente. « Nous espérons que les consultations arabes soutiendront le dialogue interne », a-t-il observé, tout en mettant en exergue l’initiative du roi Abdallah d’Arabie saoudite.

Par ailleurs, le ministre des Travaux publics, Ghazi Aridi, a également été reçu par le président de la Chambre, Nabih Berry. Les deux personnalités ont évoqué la situation locale et plus particulièrement au Sud. « Nous avons également abordé les projets réalisés en 2010 au Sud par le ministère des Travaux publics », a indiqué M. Aridi. Il a affirmé que la réunion était très positive et qu’il partageait totalement le point de vue de M. Berry. Il a espéré que les contacts aboutissent à l’instauration de la paix, de la stabilité et de l’union nationale dans le pays. Concernant la stagnation des pourparlers saoudo-syriens, Ghazi Aridi a estimé que « quelque chose de sérieux se passe actuellement » entre l’Arabie saoudite et la Syrie.

Source: L’Orient Le Jour