Les prévisions de Maguy Farah et Yasmina Saleh

Non classé
 
Les prévisions
 
Maguy Farah : Si 2006 était l’enfer, 2007 serait le purgatoire
 
Maguy Farah : Si 2006 était l’enfer, 2007 serait le purgatoire
 
Ses prévisions pour l’année 2006 résonnent encore dans les esprits. Elle avait parlé de manifestations dans le monde, d’attentats terroristes, de conflits, de révolutions, du rôle du Conseil de sécurité dans le rétablissement de l’ordre… « Jupiter est en Scorpion et en position de conflit avec Saturne. Cela rappelle l’année 1982 de l’invasion israélienne du Liban », avait dit Maguy Farah le soir de la Saint-Sylvestre. Sept mois plus tard, une terrible guerre éclate au Liban. Pour 2007, elle se veut plus optimiste, même si le monde devrait passer par des périodes difficiles. Si 2006 avait été la plus « dramatique » de la décennie, la nouvelle année réserve des « surprises » et des « retournements de situation ».
La Terre est victime depuis plusieurs années d’une « répulsion » entre Saturne et Jupiter, « ce qui est un indice de guerre, de crises et de changements surprenants à plus d’un plan, même au niveau climatique », à tel point que certains pays ont vécu un hiver chaud et d’autres un été pluvieux.
En effet, explique Mme Farah, « depuis le début de 2005, Saturne et Jupiter sont en position de conflit respectivement dans les signes du Cancer et de la Balance, puis du Lion et du Scorpion, en 2006 ». En novembre dernier, toutefois, Jupiter est sorti du Scorpion et entré en Sagittaire. Cette nouvelle conjoncture de Jupiter et de Saturne sera favorable jusqu’au 2 septembre 2007.
Une analyse de la carte astrologique se veut ainsi rassurante, d’autant plus que pour l’horoscope chinois, l’année 2007 est celle du sanglier, « ce qui favorise les ententes politiques, et est signe de chance et de prospérité ». « Il est certain que 2007 sera meilleure que l’année précédente, affirme Maguy Farah, d’autant qu’elle laisse entrevoir des possibilités de solutions, de rencontres et d’accalmies, même si elle sera marquée par des agitations, des renversements et des surprises » dans le monde.
« Si 2006 était l’enfer, 2007 serait le purgatoire », insiste Mme Farah. En ce sens qu’elle constituera une période de transition vers une bonne année 2008.
Pour cette nouvelle année donc, Maguy Farah prévoit « des revirements de situation et des changements au sommet dans le monde ». L’année 2007 verra « le retour sur scène de leaders puissants tant au niveau politique qu’aux niveaux intellectuel, religieux et spirituel », et ne laissera pas la voie ouverte aux « compromis » et aux « concessions ».
Les rencontres et négociations en faveur de la paix se multiplieront au cours des prochains mois et le fanatisme religieux atteindra son paroxysme. « Les armées auront un rôle important à jouer cette année et interviendront pour aider dans des catastrophes, pour trancher des conflits, etc. », note Mme Farah, qui précise que les astres mettent en garde contre les « spéculations boursières », mais sont favorables aux « investissements dans les biens-fonds et les métaux précieux ».
Deux périodes sont particulièrement critiques cette année au « niveau mondial », constate-t-elle. La première s’étend de fin janvier jusqu’en mars avec deux dates importantes : le 22 janvier, Jupiter et Uranus sont en répulsion, ce qui pourrait causer une atmosphère d’anarchie et de montée du fanatisme dans le monde, ou entraîner des attentats, des catastrophes naturelles et des crashs financiers. Ces deux planètes seront également en répulsion le 10 mai et le 9 octobre.
Le 22 février, ce sont Saturne et Neptune qui seront en opposition, ce qui pourrait entraîner le renversement de certains régimes et des changements de gouvernements dans certains pays, notamment en Europe de l’Est.
La période la plus délicate, selon Maguy Farah, demeure toutefois celle s’étendant du 2 septembre au 18 décembre. « C’est la période la plus difficile de l’année, insiste-t-elle. Elle pourrait connaître des confrontations, des guerres, des tensions et des divisions, ouvrant la voie à l’anarchie et menaçant la situation économique, notamment dans certains pays en danger. Les événements que connaîtront les trois derniers mois de l’année mèneraient à des changements radicaux dans certains pays et apporteraient leurs lots de surprises. Nous serons, à titre d’exemple, surpris par un attentat contre une importante personnalité, par la chute d’un régime politique, l’échec d’un plan global ou encore la victoire soudaine d’une partie contre une autre. Au cours de cette période, une indépendance nouvelle pourrait naître et une entente pourrait mettre fin à des conflits. Les derniers jours de la nouvelle année constitueront pourtant un nouvel élan pour une année 2008 plus prometteuse. » Inchallah !
Nada MERHI

* * * * * * * * *
 
Yasmina Saleh Mathias : Des attentats et un grand chaos
 
Yasmina Saleh Mathias : Des attentats et un grand chaos
 
À l’aube d’une année que l’on pressent, sans être devin, difficile, il est d’usage de servir, au même titre que les marrons glacés et la bûche de Noël, les prévisions des 365 jours à venir. À chacun son gourou ou sa fée. À chacun de ces professionnels de la voyance son expérience et sa réputation. Yasmina Saleh, de passage à Beyrouth jusqu’au 16 janvier, pour répondre à la demande d’une clientèle inquiète au sujet de son avenir individuel ou national, a bien voulu parler du pire et du meilleur… Tableau noir ou carnet rose, au Liban et dans le monde, sous réserve de modifications, « car les cartes bougent », précise-elle.

Sa boule magique lui avait murmuré qu’il n’y aurait pas de gros risques à venir passer les fêtes dans la ville de tous les dangers. Entre deux rendez-vous où, un peu comme chez le psychiatre, la confidentialité est de rigueur, Yasmina Saleh nous reçoit, le pendule, la boule sacrée et les différents genres de cartes étalés sur la table. Elle a d’ailleurs édité « Les tarots de Yasmina », distribué à Londres et au Liban, son propre jeu de carte accompagné d’un manuel d’explications, ou comment savoir tirer ses propres cartes soi-même. Installée à Londres depuis de nombreuses années, elle compte parmi ses clients des personnalités européennes et arabes dont elle dit : « Je ne peux citer aucun nom », tout en acceptant de confirmer que Lady Di était une habituée et qu’elle avait prévu l’irrévocable. « Je lui avais dit de ne pas partir…, raconte Yasmina. Pour moi, ce n’était certainement pas un accident, mais un attentat. La princesse de Galles était enceinte, non pas de Dodi, mais du médecin pakistanais qui fut son amant. » Après cette précision, retour sur le plan local. Yasmina rappelle qu’elle avait prédit l’attentat de Gebran Tuéni et Pierre Gemayel, les attaques terroristes dans le métro de Londres, la guerre de juillet et les troubles dans les banlieues en France.

Prédictions et espoirs
« L’année 2007 sera extrêmement troublée, confirme la voyante qui est, quoi de plus normal, assez pessimiste. Surtout les trois premiers mois. » Au triste programme : Attentats, « au moins deux », contre des hommes politiques et des hommes de média. « Une bombe visant la Finul entre janvier et mars, suivie d’un grand chaos. Un changement ou un élargissement du gouvernement, un retard dans le tribunal international, la maladie d’un homme politique libanais et enfin une possibilité de reprise des hostilités israéliennes cet été. » Et de rajouter, plus optimiste : « À partir de septembre, les choses vont commencer à aller mieux. 2008 sera positive, l’économie va redémarrer. Le Liban va briller entre 2010 et 2015. » Le monde va lui aussi vivre une année difficile. « L’Égypte et la Jordanie vont connaître des problèmes. Je vois aussi un attentat dans un centre commercial d’une grande ville européenne, Londres ou Paris. Des inondations auront lieu en Europe, des mouvements de protestation et autres manifestations en Italie, et des tremblements de terre en Floride et en Inde, au Pakistan ou en Iran. Bush va beaucoup s’affaiblir, Poutine va perdre de sa popularité, il sera questionné au sujet d’assassinats. Fidel Castro va mourir, il y aura ensuite de grands changements à Cuba. Moubarak sera très malade, de même que Jacques Chirac qui va connaître de graves problèmes de santé, peut-être fatals. Sarkozy sera élu à la présidence française avec 50,5 % de voix. » Dans le registre « people », Yasmina a prévu les fiançailles du prince William avec Kate Middleton, celles de Victoria de Suède. Le mariage de Haïfa Wehbé, celui d’Albert de Monaco ainsi que le remariage de sa sœur Stéphanie. Le prince de Hanovre, époux de Caroline, va lui aussi avoir de graves problèmes de santé. Enfin, Madonna va divorcer de son mari Guy Richie.
Après avoir pris note de tous ces évènements, mémorisé et espéré – Yasmina nous comprendra – qu’elle puisse se tromper car, avait-elle souligné, « il existe une marge d’erreur de 20 % », il reste à méditer, prier ou chanter, fatalistes : « Que sera sera, what will be will be ! »

Carla HENOUD

Samedi 30 Décembre 2006 | 5:00 | Beyrouth

One thought on “Les prévisions de Maguy Farah et Yasmina Saleh

Comments are closed.