Geagea : Une séance par Makari serait constitutionnelle

Non classé
 
Geagea : Une séance par Makari serait constitutionnelle
 
Le chef du parti des Forces libanaises (FL), Samir Geagea, a affirmé hier qu’il existait deux solutions à la crise actuelle, « soit un retour aux institutions, soit un retour à la médiation arabe ». Il a en outre demandé à la justice de prendre les mesures adéquates à l’encontre de la chaîne al-Manar qui œuvre, selon lui, à « diviser le pays ». M. Geagea a d’autre part réitéré son refus du « tiers de blocage » et a souligné que l’initiative de Nabih Berry n’était pas encore « assez claire », mais a espéré qu’elle puisse aboutir.
Commentant la proposition faite par le vice-président le Chambre, Farid Makari, d’appeler à la tenue d’une séance parlementaire au cas où le président de la Chambre serait incapable de la faire, le chef des FL a affirmé adhérer aux propos de M. MakarI. M. Geagea a ainsi indiqué que c’était là une « initiative constitutionnelle ».
Il a de plus souligné que l’idée de former une délégation des forces du 14 Mars pour tenir des pourparlers avec M. Berry et le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, « était encore à l’ordre du jour ».
 

Samedi 30 Décembre 2006 | 5:00 | Beyrouth