ÉVÉNEMENT – Un mégaconcert organisé au BIEL par « I Love Life »

Non classé
 
ÉVÉNEMENT – Un mégaconcert organisé au BIEL par « I Love Life », le 31 décembre
 
Jaime la vie, jaime le Liban !
 
C’est par amour pour la vie, et la vie au Liban, qu’un groupe d’individus, citoyens anonymes, apolitiques, mais déterminés, se sont mobilisés pour que continue de battre le cœur d’un pays bien trop maltraité ces derniers temps. Campagnes, animations dans les rues de Beyrouth, sapins enrobés de messages d’amour ont diffusé de la joie dans la ville. Un peu d’espoir aussi. Enfin un concert géant a été préparé dans l’urgence, pour commencer l’année dans la fête, et que la joie revienne et demeure…
L’affiche, sur fond rouge, avec pour simple illustration un cœur et pour seul cri un « J’aime la vie » dans nos trois « premières » langues, arabe, anglais et français, a déchiré le silence qui a suivi la mort de Pierre Gemayel. Au lendemain de l’ignoble attentat, une cinquantaine de grandes affiches et 700 petits panneaux avaient comblé le pays tout entier de ce cri de révolte. « Cette campagne de réflexion, souligne Ibrahim Eid, un de ses coordinateurs, était prête et prévue un peu plus tard. Mais au vu de ce qui s’était passé, nous avons trouvé nécessaire de réagir tout de suite. » Nous, « c’est un groupe de citoyens, membres responsables et actifs de notre mosaïque de société, poursuit-il, qui ont envie aujourd’hui, loin des discours politiques et en toute liberté, de faire des choix, de les mener à terme et de se battre pour que la culture de la vie puisse vaincre au Liban. » Eux, ce sont donc des individus diversifiés, des sociétés civiles, des ONG et des instances économiques qui ont voulu, à travers cette campagne de sensibilisation, redonner à la vie économique et sociale un nouveau souffle. Et elle en a grandement besoin.

Les actions
« Première étape de notre action, précise Ibrahim Eid, débordé mais ravi à la veille du concert, huit caravanes ont sillonné le Grand Beyrouth, de Jal el-Dib à Khaldé, partageant avec les passants, dans les rues et les centres commerciaux, des animations en même temps que des campagnes encourageant l’économie. » Puis, quatre concerts gratuits, animés par les « star académiciens » Jahida, Bruno et Cynthia, le groupe Scrambled Eggs, Kitaiyouin, New Government, Rayes Bek, Charbel Rouhana, Rony Barak, ont eu lieu les 20, 21, 22 et 23 décembre à La Sagesse Jdeidé, à Zico House, au Art Lounge et à l’Unesco. Enfin, 13 sapins qui « aiment la vie » ont été éparpillés dans le Grand Beyrouth pour semer à leur tour un message de bonheur. « Pour la soirée du nouvel an, il nous fallait choisir un endroit où tous les gens peuvent se retrouver, quelle que soit leur “couleur” politique, et où se tiendrait une soirée loin de tous les débats politiques », précise Ibrahim Eid. Pour cela, il fallait trouver un espace suffisamment grand, avec une capacité de plus de 20 000 personnes, qui soit aussi suffisamment sécurisé. « Le BIEL nous a semblé le lieu le plus propice. » Pour 20 000 LL seulement, le public aura droit, à partir de 20 heures, à des invités de marque et un programme diversifié : Charbel Rouhana et Roni Barak, Nawal el-Zoghbi, Yuri Muraccadé, Matamala, Midnight Sound and Image, Extravaganza, Amadeus et Dr Dray.
L’invité d’honneur de l’événement sera le chanteur égyptien Ehab Toufic et le clou de la soirée, la performance de Christian Bourret, directeur artistique de Jean-Michel Jarre, qui a concocté un spectacle de son et lumière laser avec imagerie géante et feu d’artifice, « du jamais-vu au Liban… L’objectif, en organisant cet événement, est également de permettre aux télévisions étrangères de diffuser autre chose que les images négatives du moment qui portent préjudice au pays. »
« Dans un troisième temps, conclut Ibrahim Eid, et grâce aux bénéfices du concert, nous allons étendre cette campagne à l’étranger et notamment les pays arabes. C’est une façon de généraliser, auprès de ceux qui aiment le Liban, le message suivant : loin d’agoniser, le Liban mène sérieusement son combat pour la vie. » À bon entendeur salut.

Carla HENOUD
Pour plus d’informations, connectez-vous au site www.lebanon-ilovelife.com
Les billets du concert sont en vente dans tous les Virgin Megastores et supermarchés Boukhalil.
 

Vendredi 29 Décembre 2006 | 5:00 | Beyrouth