Le CNA exhorte les juges Mirza et Eid à libérer les trois journalistes de la NTV

Non classé
 
Le CNA exhorte les juges Mirza et Eid à libérer les trois journalistes de la NTV
 
L’arrestation de trois journalistes de la NTV a fait l’objet hier d’une discussion au sein du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CNA) qui a tenu une réunion urgente en présence de son vice-président, Ibrahim Awad, son président, Abdel Hadi Mahfouz se trouvant actuellement à l’étranger.
À l’issue de la réunion, M. Awad a déclaré que le CNA « avait déjà mis en garde contre le danger d’interférence dans le travail de la justice et ses investigations ».
M. Awad a indiqué avoir pris contact avec le procureur général, le juge Saïd Mirza, le juge d’instruction, Élias Eid, et le président du conseil d’administration de la New TV, Tahsin Khayat.
« Nous avons exhorté les juges Mirza et Eid à traiter cet incident en prenant en considération le fait qu’il a été provoqué dans le cadre d’un exercice médiatique », a souligné M. Awad.
Il a en outre lancé un appel à la justice libanaise, notamment au juge Mirza « connu pour son indépendance et son intégrité », lui demandant de libérer Firas Hatoum, Abed Khayat et Mohammad Barbar. Il a espéré que « cette affaire puisse garantir la justice et l’immunité des libertés sans lesquelles la nation perdra les fondements de son existence ». Notons que les trois journalistes de la NTV ont été arrêtés après avoir pénétré par effraction au domicile de Mohammad Siddiq, principal témoin dans l’assassinat de Rafic Hariri.
Toujours dans le cadre de cette affaire, le juge Mirza a rencontré hier une délégation regroupant plusieurs députés de l’opposition dont Hussein Hajj Hassan, Abbas Hachem, Nabil Nicolas et Nawwar Sahili.
Le député Ghassan Moukheiber a, pour sa part, rencontré les présidents des ordres de la presse et des journalistes, Mohammad Baalbacki et Melhem Karam, ainsi que M. Khayat.
 

Mercredi 27 Décembre 2006 | 5:00 | Beyrouth