Le Pape appelle au dialogue au Proche-Orient

Non classé
 
Le Pape appelle au dialogue au Proche-Orient
 
 
Dans son message de Noël au monde lundi, Benoît XVI a invité à la consolidation du dialogue entre Israéliens et Palestiniens, à la fin de la violence en Irak et à un "Liban démocratique".
 
Devant des milliers de fidèles enthousiastes, le chef de l’Eglise catholique a renouvelé ses espoirs pour la paix lundi, lors de son traditionnel discours de Noël, prononcé depuis le balcon de la basilique Saint-Pierre au Vatican.

 

Dans son tour d’horizon mondial, Benoît XVI a salué "les signaux de reprise du dialogue entre Israéliens et Palestiniens" et souhaité "que survive et progresse un Liban démocratique, ouvert aux autres, dans le dialogue entre les cultures et les religions". "Je lance un appel à tous ceux qui ont entre les mains les destinées de l’Irak, pour que cesse la violence atroce qui ensanglante le pays", a-t-il ajouté.

 

Le Pape veut se rendre en Terre Sainte

 

Le Vatican a également publié un message du Pape dans lequel il espère "vivement que la Providence fasse que les circonstances (lui) permettent un pèlerinage en Terre sainte" pour "prier à Jérusalem, patrie de cœur de tous les descendants d’Abraham". Le chef de l’Eglise a aussi appelé à la fin des "conflits fratricides" au Darfour et dans toute l’Afrique, ainsi qu’à la réconciliation au Sri-Lanka.

 

Dans ce discours diffusé en direct dans 42 pays par 61 télévisions, Benoît XVI a également souligné que l’homme de la "société post-moderne" a plus que jamais "besoin d’un Sauveur" face aux menaces "insidieuses" contre son intégrité personnelle et moral.

 

Avant de souhaiter un joyeux Noël en 62 langues, y compris l’espéranto et le latin, et de prononcer sa bénédiction Urbi et Orbi, il a fustigé l’illusion de "l’homme du 21e siècle" qui "se présente comme l’artisan de son destin’’, "sûr de lui et autosuffisant".

 
Source: Le Figaro (avec AFP et Reuters)
Publié le 25 décembre 2006