Jusqu’à 40 % des sociétés menacées de faillite, si la crise se poursuit

Non classé
 
Jusqu’à 40 % des sociétés menacées de faillite, si la crise se poursuit
 
Le président du syndicat des experts-comptables, Hikmat Salim, a mis en garde hier contre la poursuite de la crise qui menace l’ensemble de l’économie libanaise. « À travers notre contrôle annuel des bilans des sociétés, nous avons détecté un risque de faillite chez un grand nombre d’entreprises libanaises », a-t-il expliqué.
Il a ajouté qu’à la veille de la fin de cette année, près de 30 % des petites et moyennes entreprises (PME) libanaises sont menacées de faillite et que si la crise se poursuit, ce pourcentage atteindra les 40 %.
 

Vendredi 22 Décembre 2006 | 5:00 | Beyrouth