Kabbani met en garde contre « le chaos en cas de chute du cabinet Siniora »

Non classé
 
Kabbani met en garde contre « le chaos en cas de chute du cabinet Siniora »
 
La chute du gouvernement de Fouad Siniora entraînerait le Liban vers le chaos et la discorde confessionnelle, a averti hier au Caire le mufti de la République, cheikh Mohammad Rachid Kabbani.
« Il n’y aura pas d’autre gouvernement au Liban et le Liban ira vers le chaos et la discorde entre confessions en cas de chute du gouvernement Siniora », a déclaré le mufti aux journalistes, à l’issue d’une rencontre avec le président égyptien Hosni Moubarak.
« Le tribunal international doit prendre corps et juger les personnes accusées de l’assassinat de l’ancien Premier ministre Rafic Hariri car il s’agit d’un crime exceptionnel », a-t-il affirmé.
« Ce qui se passe actuellement au Liban est une tentative d’empêcher ce tribunal de remplir son devoir », a averti le mufti.
« Le Conseil des ministres en place est légitime et reste conforme à la Constitution en dépit de la démission de certains ministres », a ajouté cheikh Kabbani.
Cheikh Kabbani a rappelé « les constantes de Dar el-Fatwa, à savoir l’unité nationale et la convivialité pour dissiper l’aspect sectaire et confessionnel de la crise libanaise ». « Les Libanais doivent retirer la crise de la rue et retourner à l’action politique à travers les institutions », a-t-il poursuivi.
Il a enfin rendu hommage aux efforts déployés par « les amis du Liban », efforts qui sont « nécessaires tant qu’ils ne constituent pas une ingérence dans les affaires internes du Liban, mais servent les intérêts du Liban et des Libanais seulement ».
 

Jeudi 21 Décembre 2006 | 5:00 | Beyrouth