PRIX du Festival du cinéma européen

Non classé
 
PRIX
Deux lauréats du Festival du cinéma européen
 
Depuis 9 ans, le Festival du cinéma européen projette des courts-métrages d’étudiants diplômés des écoles libanaises d’audiovisuel. Cette année, dix-huit courts-métrages de sept d’entre elles (Iesav ALBA, LAU, Notre Dame University, USEK, UL et Campus libano-européen de technologie al-Kafaat) ont été visionnés au cours du festival au cinéma Empire-Sofil.
Et pour la 7e année consécutive, l’Union européenne a décerné un prix au meilleur court-métrage libanais (1500 euros) et un prix spécial du jury (500 euros) remis par le chef de la Délégation de la Commission européenne, l’ambassadeur Patrick Laurent, et le réalisateur Michel Ocelot lors de la clôture du festival. Cette récompense vise à encourager les jeunes talents et à les faire connaître auprès du public.
Le jury était composé de responsables audiovisuels des ambassades et des instituts culturels des États membres de l’UE, de représentants de la Délégation de la CE et de la fondation Liban Cinéma.
Le prix du meilleur court-métrage a donc été décerné à Khalil Zaarour, de l’USEK, pour The Window. En 13 mn, le réalisateur a réussi à faire un film structuré et abouti sur un thème universel, celui de l’attente de l’amoureux.
Le prix spécial du jury a été remis à Elsa el-Amm, de l’institut des beaux-arts de l’Université libanaise, pour Tahta Ta’ilat al-Mas’Ouliyat qui traite avec simplicité, efficacité et surtout humour – et en 5 minutes – un thème qui porte sur le bien public. Les déchets ménagers jetés dans la rue deviennent un objet cinématographique qui porte à réflexion.
 
Jeudi 14 Décembre 2006 | 5:00 | Beyrouth