Siniora démonte point par point les arguments de Nasrallah

Non classé
 
Mise en garde de Kabbani : La chute du gouvernement sous la pression de la rue est une ligne rouge
 
Siniora démonte point par point les arguments de Nasrallah
 
Chirac et Moubarak réaffirment leur appui au «cabinet légitime » en place ; L’Iran souhaite « la victoire » du Hezbollah dans la crise qui secoue le Liban
 
Les menaces d’escalade brandies par l’opposition ainsi que le discours enflammé prononcé jeudi soir par Hassan Nasrallah ont provoqué, comme il fallait s’y attendre, des réactions en flèche dans les milieux de la majorité.
Confirmant une fois de plus ses qualités d’homme d’État, le Premier ministre Fouad Siniora a démonté point par point l’argumentation de Hassan Nasrallah, sur un ton calme mais ferme, reprochant au chef du Hezbollah de chercher à se sacrer tuteur de tout le Liban en définissant lui-même le profil du futur Premier ministre et du prochain gouvernement, et en préjugeant d’office le résultat d’éventuelles élections législatives.
Alors que d’autres ténors de l’Alliance du 14 Mars, notamment Saad Hariri et Samir Geagea, critiquaient sévèrement les propos du leader du parti chiite, le mufti de la République, Mohammad Rachid Kabbani, montait au créneau devant des délégations populaires pour affirmer, sur un ton menaçant, que « la chute de Fouad Siniora et du gouvernement sous la pression de la rue constitue une ligne rouge ». « Nous ne permettrons en aucune façon que cette ligne rouge soit franchie », a-t-il tenu à préciser.
Le cabinet Siniora a reçu en outre un appui renouvelé de la part de pays amis, les présidents Jacques Chirac et Hosni Moubarak réaffirmant, à Paris, leur soutien au gouvernement « légitime » en place. À Téhéran, par contre, l’un des pôles du Conseil des experts (chargé d’élire le guide suprême) affirmait que l’Iran souhaitait « la victoire » du Hezbollah dans l’épreuve de force qui secoue le pays.
 
Informations et articles de Michel HAJJI GEORGIOU et Scarlett HADDAD
 
Samedi 09 Décembre 2006 | 5:00 | Beyrouth