Guerre des télés

Non classé
 
Le CNA reporte sa réunion en raison de l’absence de certaines chaînes
 
Le Conseil national de l’audiovisuel (CNA), qui avait invité les responsables des chaînes de télévision et des stations de radio à une réunion urgente hier en vue d’œuvrer à limiter les incitations confessionnelles à travers les médias, a dû reporter la réunion en raison de l’absence des responsables des chaînes LBCI et Future TV, et de la Voix du Liban. Le président du CNA, Abdel Hadi Mahfouz, a expliqué qu’il a dû reporter la rencontre à une autre date parce que les représentants des chaînes qui ont répondu présents se sont insurgés contre l’absence de leurs collègues, dont la présence est nécessaire, selon eux, pour résoudre le problème.
M. Mahfouz a rappelé que le but de la réunion était de calmer les esprits, vu que les tensions dans le pays se sont reflétées dans les médias libanais. Il a appelé ces médias, mais aussi les chaînes satellitaires arabes et étrangères – dont certaines, selon lui, ont participé à la polémique – à respecter la déontologie du métier et à rester objectifs. Il a même menacé de recourir à la justice si les médias n’arrêtaient pas leur incitation confessionnelle.
 
Samedi 09 Décembre 2006 | 5:00 | Beyrouth