« Le gouvernement Siniora a été choisi par le peuple », affirme le délégué chinois à l’ONU

Non classé
 
« Le gouvernement Siniora a été choisi par le peuple », affirme le délégué chinois à l’ONU
 
Le représentant de la Chine auprès des Nations unies, Wang Guangya, a souligné hier qu’aux yeux de son pays et de la communauté internationale, le gouvernement Siniora a été choisi par le peuple libanais et qu’à ce titre, ils « respectent ce choix ».
Interrogé par L’Orient-Le Jour sur ses vues au sujet de la situation au Liban, M. Wang a exprimé « la préoccupation » de son pays et du Conseil de sécurité à cet égard.
« Nous savons qu’il y a maintenant différents points de vue au Liban. La Chine souhaiterait que ce pays demeure stable. Nous espérons que tous les partis politiques entament un dialogue et qu’ils n’entrent pas dans une confrontation », a-t-il ajouté.
« La situation au Moyen-Orient reste très sensible. Nous aimerions voir la stabilité dans tous les pays de la région. Nous avons de bonnes relations avec le gouvernement Siniora. Il a été choisi par son peuple. Nous respectons ce choix », a-t-il dit.
« Nous voulons que le Liban règle ses différends à travers le dialogue et non la violence. Les assassinats ne sont pas un moyen pour arriver à des fins politiques », a encore déclaré M. Wang.
Il a indiqué que la mise en place du tribunal international « prendra du temps ». « Le Conseil de sécurité a déjà donné son aval sur l’accord entre le secrétaire général et le gouvernement libanais sur ce sujet. Nous espérons que lorsqu’il sera opérationnel, l’enquête sera menée de manière juste et impartiale. Et nous soutenons le travail de la commission Brammertz », a-t-il encore dit.
Sylviane ZEHIL, correspondante aux Nations unies  à New York
Mardi 05 Décembre 2006 | 5:00 | Beyrouth