Des partisans du CPL rejoignent le 14 Mars

Non classé
 
Des partisans du CPL rejoignent le 14 Mars
 
L’Agence nationale d’information (ANI) a indiqué hier que 98 membres du Courant patriotique libre (CPL) ont fait dissidence et ont affirmé leur soutien « à la révolution du Cèdre », lors d’une conférence tenue à Tripoli et au cours de laquelle Khaled Mrad s’est exprimé au nom de l’ensemble des dissidents.
« Nous sommes les défenseurs d’une cause et de la liberté que nous avons payée avec notre sang. Ce que nous avons réalisé, aucun autre mouvement de résistance ne l’a réalisé », a ainsi affirmé Khaled Mrad.
M. Mrad a poursuivi : « L’étincelle de notre mouvement a vu le jour en 1989 (…) Nous avions alors conduit la plus rude des batailles. » Il a ensuite rappelé qu’après l’entrée des forces syriennes, les sympathisants du général Aoun ont été « combattus, poursuivis, persécutés et les nôtres ont péri le 13 octobre 1990 (…) et tout cela à cause de notre amour pour le pays et notre conviction en la légitimité de cette période. Nous combattions alors pour une cause et non pour accéder à un poste ».
Khaled Mrad a ensuite affirmé que « l’ancien général » est revenu de son « exil doré où il a limité tout notre combat à sa propre personne, à son gendre et à quelques expatriés qui ont alors mis en place un courant politique taillé à leur mesure et ont bradé la cause libanaise ». Ils sont ensuite revenus au pays et ont fondé un courant qui a conduit le pays vers une impasse, selon les propres termes de M. Khaled, qui a ajouté que ceux-là ont ensuite combattu
« tous ceux qui s’étaient battus à leurs côtés contre l’hégémonie syrienne ».
 
Samedi 02 Décembre 2006 | 5:00 | Beyrouth