Le bloc FL dénonce les tentatives de semer le chaos pour restaurer la situation pré-14 mars 2005

Non classé
 
Le bloc FL dénonce les tentatives de semer le chaos pour restaurer la situation pré-14 mars 2005
 
Réuni hier aux Cèdres sous la présidence de M. Samir Geagea, le bloc parlementaire des Forces libanaises (FL) a dénoncé « les tentatives du certaines parties de susciter des troubles et des actes de vandalisme pour emmener le pays vers un état de chaos total et ramener la situation à ce qu’elle était avant le 14 mars 2005, ainsi que pour empêcher la formation d’un tribunal international et l’application de la 1701 ».
Dans un communiqué, le bloc a souligné « son attachement total au régime démocratique et aux libertés politiques », appelant le gouvernement « à prendre toutes les mesures sécuritaires nécessaires pour empêcher toute partie d’outrepasser les lois, de paralyser la démocratie et d’agresser l’État, ses institutions et les Libanais sous le couvert de mouvements de revendication ou d’action politique ».
Le bloc FL a ensuite appelé le gouvernement à « effectuer des contacts rapides avec les États membres du Conseil de sécurité pour les inciter à ne pas ployer devant les pressions exercées par certains pour amender le statut du tribunal international proposé afin de rendre l’instance inefficace ».
Le bloc FL a par ailleurs estimé que « le dialogue était le meilleur moyen de résolution des conflits entre les Libanais, à condition qu’il reste loin de la menace et des ultimatums ».
 
Mardi 31 Octobre 2006 | 5:00 | Beyrouth