La validation des acquis de l’expérience (V.A.E.)

 
La validation des acquis de l’expérience (V.A.E.)
 
 
La validation des acquis de l’expérience est une mesure permettant à toute personne, quels que soient son âge, son niveau d’études, son statut, de faire valider les acquis de son expérience, professionnelle pour obtenir un diplôme, titre ou certificat de qualification professionnelle.
 
C’est un droit inscrit dans le code du travail (article L-900-1) et dans le code de l’éducation (articles L.335-5 et L335-6).
 
 
La VAE permet :
 
D’obtenir, en totalité ou en partie, un diplôme, titre ou certificat de qualification professionnelle inscrit au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP).
En cas de validation partielle des acquis, une évaluation complémentaire peut permettre d’obtenir la totalité du diplôme.
 
Dans l’enseignement supérieur, la validation des acquis existait déjà. Aujourd’hui encore, chacun peut faire valider son expérience professionnelle et personnelle pour accéder directement à un niveau de formation sans avoir le diplôme requis (décret du 23 août 1985). La loi de modernisation sociale du 17 janvier 2002, qui a créé la VAE, permet d’aller plus loin en autorisant les universités et les autres établissements d’enseignement supérieur à délivrer leurs diplômes ou leurs titres par une autre voie que celle de la formation ou l’apprentissage.
 
La VAE prend la suite de la validation des acquis professionnels (VAP), en élargissant le domaine de l’expérience pris en compte aux activités bénévoles et en ramenant sa durée d’exercice de 5 à 3 ans.
 
Tout le monde a droit à la reconnaissance de son expérience:
  • salariés,
  • non salariés,
  • demandeurs d’emploi indemnisés ou non,
  • personnes ayant exercé des activités sociales, bénévoles, etc.

La seule condition requise est d’avoir exercé une activité d’une durée de trois ans au minimum en rapport avec le contenu du diplôme visé.

A qui s’adresser

Du certificat d’aptitude professionnel (C.A.P.) au brevet de technicien supérieur (B.T.S.) : dispositifs académiques de validation des acquis (DAVA). Il en existe un par académie.

Pour les diplômes de l’enseignement supérieur : services de formation continue des établissements (universités , écoles d’ingénieurs).

Source: Ministère de l’Education Nationale