Des journaux gratuits nuisent au trafic ferroviaire

 
Les journaux gratuits accusés de nuire au fonctionnement du métro à New York

NEW YORK (AFP) – Les quotidiens gratuits distribués aux entrées du métro de New York affectent son fonctionnement, en favorisant les inondations les jours de pluie, avance un rapport remis à l’Autorité des transports métropolitains (MTA).

L’étude se penche sur le cas d’une mémorable tempête qui en septembre 2004 provoqua l’inondation des voies et l’interruption du trafic. Pour Barry Feinstein, membre du conseil de la MTA à l’origine de l’étude, les responsables sont tout désignés: les journaux gratuits, qui, comme AmNewYork et Metro, sont présents en ville depuis l’automne 2003.

"Le système de drainage (des voies) par lequel l’eau est censée passer ne fonctionne plus en raison de tous les débris se trouvant dessus", a expliqué M. Feinstein, relevant que parmi ces débris figurent "de manière écrasante des journaux gratuits".

Selon lui, les distributeurs laissent aux entrées des piles de journaux non distribués, qui finissent par s’envoler et atterrir sur les voies. M. Feinstein assure que les distributeurs passent outre l’interdiction d’accès aux stations et que la police ne souhaitent pas faire appliquer cet interdit, "au nom de la liberté de la presse". Le rapport recommande la mise en place de distributeurs automatiques, avec porte à fermeture automatique pour retenir le papier.

Le quotidien Metro indique se plier aux règles de la société des transports. "Metro se plie aux règles de la MTA à 100%, il est évident qu’il est dans le meilleur intérêt de Metro de protéger les opérations de la MTA", a indiqué une porte-parole du journal, Margaret Bensfield, assurant que le journal est distribué à l’extérieur des stations et mentionnant l’existence depuis le printemps d’un programme incitant les lecteurs à recycler leur exemplaire.

Une étude précédente, émise par l’inspecteur général de la MTA, avait pour sa part avancé d’autres explications à l’inondation, pointant du doigt des manquements dans la maintenance générale du métro.
 
Source: Yahoo Actualités