Nouveau robot anti-calvitie

 
Le gouvernement britannique finance un robot anti-calvitie
 
LONDRES (Reuters) – Le gouvernmenent birtannique a accordé une subvention de 1,85 million de livres sterling (3,5 millions de dollars) à une entreprise qui met au point un robot capable de résoudre les problèmes de calvitie.

La société Intercytex, dont le siège est à Cambridge, souhaite perfectionner le traitement qu’elle a mis au point. Les follicules des cheveux sont prélevés à l’arrière du crâne, les cellules responsables de la formation des cheveux sont alors isolées, multipliés, puis replantés dans le cuir chevelu aux endroits clairsemés.

Intercytex souhaite créer un robot qui accélérera la multiplication des cellules.

"Cette technologie est un défi. Personne ne l’a jamais fait auparavant", a déclaré à Reuters le directeur exécutif d’Intercytex, Nick Higgins.

"Nous prélevons les cellules responsables de la croissance des cheveux, nous les multiplions puis nous les injectons dans la tête", a-t-il expliqué.

Les cheveux sont prélevés au cours d’une opération pratiquée sous anesthésie et ils sont replantés trois semaines plus tard.