Des chrétiens libanais célèbrent en masse leurs « martyrs »

Non classé
Des chrétiens libanais célèbrent en masse leurs "martyrs"

Le parti chrétien antisyrien des Forces libanaises (FL) célébrait dimanche en masse ses "martyrs", tombés lors de la guerre civile, dans la basilique Notre-Dame du Liban à Harissa, au nord de Beyrouth.

Une foule dense s’est dirigée dans la matinée vers la cathédrale surplombant Beyrouth, où le chef des FL Samir Geagea assistait à la messe en présence de nombreuses personnalités des forces antisyriennes, dites "du 14 mars".

Cette commémoration intervient deux jours après une manifestation imposante du Hezbollah, soutenu par Damas et Téhéran, lors de laquelle le parti chiite a réitéré son refus de désarmer comme le demandent les "forces du 14 mars", majoritaires au Parlement, la communauté internationale et Israël.

Les manifestants, drapeaux libanais et des FL au vent, étaient convoyés par bus et voitures vers Harissa en présence d’un important service d’ordre.

"Il est important d’être ici pour soutenir Geagea qui est le seul à tenir tête à la Syrie", affirme Hani, 36 ans, qui vient de Maghdouché, au Liban sud.

Selon les organisateurs, plus de 90.000 personnes sont attendues au rassemblement, qui se tient chaque année.

Les Forces du 14 mars ont critiqué la capture par le Hezbollah de deux soldats israéliens provoquant une offensive israélienne dévastatrice et meurtrière de plus d’un mois contre le Liban.

Source: AFP
Tiré du site officiel des Forces Libanaises