May Chidiac affirme qu’elle reprendra son combat pour la sauvegarde des libertés

Non classé
Annonçant son prochain retour au pays…
 

May Chidiac affirme qu’elle reprendra son combat pour la sauvegarde des libertés

 

le 16-06-2006
 

Je reprendrai mon poste à la télé dans quelques semaines et reprendrai en même temps ma liberté de ton qui dérangeait tellement, a déclaré mercredi soir May Chidiac dans une déclaration faite à la résidence de la déléguée permanente du Liban à l’Unesco, Mme Samira Hanna el-Daher, qui donnait une réception en l’honneur de notre consœur qui vient de quitter la clinique spécialisée de la banlieue parisienne où elle était soignée depuis plusieurs mois suite à l’horrible attentat à la voiture piégée dont elle avait été victime en septembre dernier.

 

« S’ils pensaient me faire taire, les meurtriers se sont trompés », a encore dit May Chidiac qui a affirmé que cet attentat qui l’a atteint dans sa chair la rend encore plus déterminée et que la liberté d’expression des journalistes sera encore plus que jamais son credo puisque c’est le prix de cette liberté qu’on a voulu lui faire payer. « Autant que mon sacrifice et celui de mes amis serve à quelque chose », a poursuivi la journaliste qui a réaffirmé qu’elle poursuivra son combat pour la liberté, invitant tous les Libanais et les amis du Liban dans le monde à se mobiliser pour que les attentats visant des journalistes et des dirigeants politiques de notre pays cessent et que les criminels soient jugés et châtiés.

 

Plus de deux cents invités avaient tenu à saluer May Chidiac qui vient de recevoir le prix annuel Guillermo Cano pour la liberté d’expression attribué par l’Unesco. Parmi les convives, Mmes Nazek Hariri, Alia Solh, l’ambassadrice du Liban Sylvie Fadlallah et des personnalités françaises et libanaises.

 

Dans un mot de bienvenue, l’ambassadrice Samira el-Daher a rendu un vibrant hommage à la journaliste de la LBC et à son courage, affirmant que les Libanais continueront à protéger leurs libertés, quels que soient les sacrifices à consentir. Elle a ajouté que notre peuple résistera aux menaces et intimidations, quelles qu’elles soient et d’où qu’elles proviennent pour que le Liban reste libre souverain et indépendant.

 

 

Source: L’ORIENT LE JOUR