JOURNÉE MONDIALE DE LA LIBERTÉ DE LA PRESSE 2006

Non classé

Communiqué de presse
Note No. 6006
 
 

 
Department of Public Information • News and Media Division • New York
 

Note aux correspondants

1er mai 2006

L’ONU CÉLÈBRERA LA JOURNÉE MONDIALE DE LA LIBERTÉ DE LA PRESSE LE 3 MAI AVEC UN DÉBAT SUR « LE RÔLE DES MÉDIAS EN TANT QUE FORCE DE CHANGEMENT »

 

 

Le Département de l’information des Nations Unies (DPI), célèbrera mercredi, le 3 mai, la Journée mondiale de la liberté de la presse.  Les cérémonies de cette célébration se dérouleront de 10 heures à 13 heures dans la salle de conférence nº1 du Siège de l’ONU à New York.  Cet évènement s’inscrit dans le cadre des travaux de la session annuelle du Comité de l’information.
 

Le programme la célébration de cette Journée prévoit une ouverture de l’évènement par le Secrétaire général qui sera suivie par des interventions du Président du Comité de l’information et de celui de l’Association des correspondants de presse auprès des Nations Unies.  Un groupe d’experts débattra ensuite du thème: « Les médias en tant que force de changement ».  Des journalistes, des organes de presse et des experts en communication débattront de la liberté et des responsabilités de la presse; de la sécurité des journalistes; des efforts déployés par des gouvernements et des grandes entreprises pour contrôler des médias, y compris l’Internet et sa gouvernance; ainsi que de la capacité des médias à servir de catalyseur pour le développement socioéconomique, notamment pour l’éradication de la pauvreté.

 

Feront partie des intervenants: Hélène Gosselin, Directrice du Bureau de l’UNESCO à New York; Ann Cooper, Directrice exécutive du « Committee to Protect Journalists » (Comité pour la protection des journalistes); et Geoffrey Nyarota, Lauréat en 2002 du prix mondial de la liberté de la presse de l’UNESCO.  Le débat sera animé par Shashi Tharoor, Secrétaire général adjoint à la communication et à l’information.

 

La Journée mondiale de la liberté de la presse, qui a été proclamée en 1993 par l’Assemblée générale des Nations Unies, est, chaque année, célébrée le 3 mai, jour anniversaire de la Déclaration de Windhoek, qui appelle à des médias libres, indépendants et pluralistes dans le monde, et qui sont essentiels à la démocratie et constituent un droit de l’homme fondamental.  La Journée a pour but de rappeler aux gouvernements les principes de cette Déclaration.  Depuis 1997, l’UNESCO marque cette journée par l’attribution d’un prix, remis selon les recommandations d’un jury de 14 professionnels de l’information, à une personne, une organisation ou une institution qui s’est particulièrement illustrée dans la défense ou la promotion de la liberté de la presse.  Ce prix a été attribué cette année à la journaliste libanaise May Chidiac.
 

Le mercredi 3 mai, à 18 heures, sera également inaugurée une exposition consacrée aux meilleures photographies de presse de l’année 2005.  Elle est organisée dans le hall des visiteurs du bâtiment de l’Assemblée générale.  Cette exposition itinérante sera ouverte jusqu’au 29 mai.

 

Pour plus d’informations concernant la célébration en 2006 de la Journée mondiale de la liberté de la presse, veuillez consulter le site Web dont l’adresse est http://www.un.org/french/events/presse2006/.

 


À l’intention des organes d’information • Document non officiel  

 

Source: ONU (Communiqués de presse)