Très vive désapprobation du patriarche Sfeir

Non classé
Le patriarche maronite, Mgr Nasrallah Sfeir, a exprimé sa très vive désapprobation après les échanges d’invectives entre les leaders maronites à partir de Bkerké.
« Les leaders maronites profitent parfois de la présence des journalistes au siège patriarcal pour s’envoyer des invectives ; les choses empirent, et ceux qui entendent tout cela pensent que nous sommes d’accord. Sauf que nous ne sommes absolument pas d’accord, et nous refusons » ce ping-pong d’insultes, a dit le patriarche. « Mais nous ne perdons pas espoir ; nous pensons que le Liban restera le Liban malgré tout, ses fils continueront à l’aimer et à œuvrer en sa faveur. (…) Lorsque chaque citoyen cherche à renforcer son pays et non pas à servir ses propres intérêts, les choses se stabilisent. Ce sont les mots du président John Kennedy : ne demande pas à ta patrie quelque chose qui servirait tes intérêts, demande-lui quelque chose qui serve l’intérêt de tous les citoyens », a affirmé Mgr Sfeir.