Dernier président maronite?

Non classé

Lahoud pourrait être le dernier président maronite, selon « al-Baas »

 
Le quotidien syrien al-Baas a vivement critiqué dans son éditorial d’hier les déclarations tenues par le Premier ministre, Fouad Siniora. Le journal officiel syrien a accusé M. Siniora « d’intervenir dans l’enquête sur l’assassinat de l’ancien Premier ministre Rafic Hariri » et « d’adresser des accusations directes contre la Syrie ».
Dans son éditorial, le rédacteur en chef du quotidien, Élias Mrad, s’est voulu le défenseur des chrétiens du Liban, se demandant si Émile Lahoud ne sera pas le dernier président maronite du pays. Il a affirmé que l’Administration américaine, dans le cadre de son projet au Moyen-Orient, va en fait susciter des dissensions confessionnelles et aurait déjà décidé le début de la fin de la présidence de la République libanaise, en choisissant une nouvelle équipe au Liban, prétextant la mise en place de nouvelles alliances régionales.
« Le seul service que les États-Unis ont rendu aux chrétiens libanais était l’envoi de quelques bateaux pour les inciter à quitter le pays. Peut-être qu’avec sa visite à Washington, M. Siniora parviendra à amener de nouveaux bateaux américains jusqu’aux côtes libanaises, mais cela pour faire exploser le Liban et la région », souligne l’éditorial du quotidien syrien.