Arrestation de 192 émeutiers, dont une majorité de Syriens et de Palestiniens

Non classé
Arrestation de 192 émeutiers,
dont une majorité de Syriens et de Palestiniens

 

Le Danemark appelle ses ressortissants à quitter le Liban

 

Près de 120 ressortissants syriens et palestiniens ont été arrêtés à la suite des émeutes qui ont eu lieu hier à Achrafieh, où des manifestants ont incendié le consulat du Danemark.
Dans un communiqué, la direction des Forces de sécurité intérieures précise avoir arrêté 77 syriens, 42 Palestiniens, 48 Libanais et 25 « bédouins ». Parmi les Libanais arrêtés, certains figuraient parmi les détenus impliqués dans les incidents de Denniyé et Majdel Anjar.
Une personne parmi les protestataires est décédée asphyxiée. Quarante et une personnes ont été blessées au cours des actes de vandalisme, dont 23 éléments des forces de l’ordre et 2 militaires de l’armée. La direction des FSI précise en outre que la manifestation, qui devait se dérouler de manière pacifique, a vite dégénéré en actes de violence.
« Des personnes qui s’étaient infiltrées parmi les manifestants se sont mises à lancer des pierres et des ordures contre les FSI, s’employant à endommager les véhicules des forces de l’ordre et à prendre contrôle des voitures de la Défense civile, avant de forcer les barrages sécuritaires », indique le communiqué. Le texte précise en outre que les forces de sécurité avaient reçu l’ordre de ne pas tirer en direction des protestataires, ce qui a permis à ces derniers d’arriver en force auprès du bâtiment du consulat auquel ils ont mis le feu.
Le texte énumère enfin les dégâts causés par les manifestants, soit 8 jeeps appartenant aux FSI, 8 véhicules relevant de la Défense civile, 50 voitures civiles et 50 magasins endommagés.
Par ailleurs, le ministère danois des Affaires étrangères a appelé hier ses ressortissants à quitter le Liban après que des manifestants eurent incendié le consulat danois à Beyrouth pour protester contre la parution de caricatures de Mohammed dans des journaux.
« Tous les Danois sont appelés à quitter le pays. Ils sont toutefois invités à ne pas sortir (de chez eux) jusqu’à ce que des possibilités de voyage soient établies », déclare un communiqué.
« La situation au Liban s’est développée de manière très négative au cours de la journée (d’hier) ». « La situation à Beyrouth n’est pas sous contrôle », ajoute le ministère, qui déconseille aussi aux Danois d’effectuer tout voyage au Liban.
« Des contacts politiques sont pris actuellement avec les autorités libanaises ainsi que des contacts avec les ambassades (des pays) de l’Union européenne à Beyrouth », précise le ministère danois des Affaires étrangères dans le communiqué.
« Le bureau de l’ambassade est en train de contacter les Danois au Liban afin de leur apporter la meilleure aide possible dans ces circonstances », poursuit-il.
Le départ de ressortissants danois résidant en Syrie, où l’ambassade du royaume scandinave a été attaquée samedi par des manifestants protestant aussi contre les caricatures du Prophète, est, lui, en cours.
« Environ 70 Danois vivent en Syrie. Certains sont partis hier soir, d’autres ce matin », a indiqué dimanche à l’AFP Lars Thuesen, responsable du service consulaire du ministère danois des Affaires étrangères.
Il ne s’agit pas d’une évacuation à proprement parler, car Copenhague n’a pas affrété d’avion pour rapatrier ses ressortissants, souligne-t-il.
Certains ont choisi de rester en Syrie, notamment en raison du retour au calme observé dimanche.
Mais le gouvernement estime que « la situation est toujours critique pour les Danois. Ceux qui choisissent de rester en Syrie devraient continuer à faire preuve d’une grande prudence », estime le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.
Le ministre de l’Intérieur démissionnaire, Hassan Sabeh, avait auparavant reçu un appel téléphonique du ministre des Affaires étrangères danois qui venait d’apprendre les nouvelles de l’incendie au consulat. Ce dernier a demandé à M. Sabeh de renforcer les mesures de sécurité pour protéger les ressortissants de son pays et les intérêts danois au Liban.
Le Premier ministre Fouad Siniora avait tenu en cours d’après-midi une réunion sécuritaire au Sérail en présence de M. Sabeh, du ministre de la Défense par intérim, Yaacoub Sarraf, du commandant en chef de l’armée, le général Michel Sleimane, du directeur général des FSI, le général Achraf Rifi, et du directeur des services de renseignements de l’armée, le général Georges Khoury. Les participants ont évoqué au cours de la réunion les émeutes de la journée.

 

Source: L’ORIENT LE JOUR

 

One thought on “Arrestation de 192 émeutiers, dont une majorité de Syriens et de Palestiniens

  1. il fallait les arreter avant qu ils puissent atteindre beirut, ils ont traversé tt le liban avec des batons et des bouteilles de gaz sans etre inquietés, preuve encore une fois de l incapacité de ce gouvernement a assurer la securité
     
    ce gouvernement est en faillite securitaire et n etant pas capable d assurer la securité de sa population doit

Comments are closed.