Le Liban presse la Syrie de coopérer pleinement avec la commission de l’Onu

Non classé

BEYROUTH (AFP) – Le Liban, soucieux de préserver ses relations avec la Syrie, presse Damas de "coopérer pleinement" avec l’Onu dans l’enquête sur l’assassinat de Rafic Hariri alors que le chef de la commission d’enquête des Nations unies, Detlev Mehlis, est retourné à Beyrouth.

Le Premier ministre libanais Fouad Siniora a salué au nom de "tous les Libanais" la résolution adoptée à l’unanimité lundi par le Conseil de sécurité de l’Onu et sommant la Syrie de coopérer avec la commission d’enquête internationale.

Insistant sur "les relations fraternelles et l’avenir commun des deux pays", M. Siniora a souhaité que les dirigeants syriens "joignent les actes aux paroles et coopèrent pleinement avec la commission".

Le Liban se trouve dans cette affaire dans une position délicate vis-à-vis de son ancien tuteur.

Tout en demandant que les coupables soient punis, le gouvernement libanais, dirigé par un proche de l’ancien Premier ministre assassiné, ne souhaite pas envenimer ses relations avec son seul voisin arabe, avec lequel il entretient déjà des relations tendues depuis que l’armée syrienne s’est retirée du Liban en avril, contrainte et forcée, deux mois après l’attentat contre Hariri.

C’est par souci de préserver ces relations que le Liban a préféré ne pas envoyer à New York son chef de la diplomatie, a souligné le ministre du Travail Trad Hamadé.

Si elle ne contient pas explicitement de menace de sanctions à l’égard de la Syrie, la résolution 1636 adoptée lundi par le Conseil de sécurité est placée sous le chapitre VII de la Charte de l’Onu, qui permet d’adopter des sanctions ou de recourir à la force.

La résolution impose à la Syrie d’arrêter tout responsable ou citoyen ordinaire syrien que la commission Mehlis soupçonnerait d’être impliqué dans l’assassinat et de les mettre à la disposition des enquêteurs de l’Onu.

Dans son rapport d’étape rendu public le 20 octobre, la commission d’enquête a conclu à l’existence de "preuves convergentes" de l’implication des services de sécurité syriens et libanais dans l’assassinat le 14 février de Rafic Hariri, et a affirmé que Damas n’avait pas coopéré à ses investigations.

Les journaux libanais mettent tous en exergue mardi les exigences très fermes de la résolution à l’égard de la Syrie, et la mention du chapitre VII.

"Le Conseil de sécurité dicte à la Syrie la façon dont elle doit coopérer avec la commission d’enquête (…) et lui lance un sévère avertissement sur la nécessité d’une coopération totale et inconditionnelle avec cette instance", écrit le journal As-Safir, pourtant proche de Damas.

"Le monde entier d’une seule voix: justice pour Rafic Hariri", titre al-Moustaqbal, qui appartient à la famille du Premier ministre défunt, tandis que L’Orient – Le jour écrit également en une: "Le couperet est tombé".

"Pour la diplomatie syrienne, incarnée depuis plus de deux décennies par Farouk al-Chareh, le document adopté à l’unanimité est un véritable Waterloo. C’est le retentissant capotage d’une stratégie de force brandie par une puissance régionale naguère courtisée de toutes parts et refusant obstinément d’admettre que le monde avait, soudain, changé autour d’elle", souligne le journal.

Pour le quotidien anglophone The Daily Star, "il faut espérer que Bachar al-Assad ne répétera pas la folie de Saddam Hussein en ne prenant pas au sérieux ce dernier avertissement. Sa seule option est de coopérer avec la commission de l’Onu. Tout autre choix mettra en péril son peuple et la région".

La résolution du Conseil de sécurité donne à la Syrie jusqu’au 15 décembre pour coopérer avec la commission Mehlis.

Le magistrat allemand est retourné lundi soir à Beyrouth pour poursuivre son enquête. Ses déplacements font l’objet de mesures de sécurité exceptionnelles.

One thought on “Le Liban presse la Syrie de coopérer pleinement avec la commission de l’Onu

  1. Bonjour !Un petit bonjour du Maroc ou je me trouve actuellement !Et surtout je profite d’avoir une connexion, car ce n’est pas evident !Je t’envois quelques rayons de soleil, et un peu de chaleur ! Ici actuellement 27° ce n’est pas mal !A mon retour le 23 en France je mettrais pas mal de photos du Maroc sur mon espace !A tres bientotAmitiés a toi ainsi qu’a toute ta familleChris

Comments are closed.